Produits

LE TRAXX m-2

Le TRAXX-M2 est un système de mesure de tension de serrage qui permet de contrôler et de maîtriser avec une très grande précision le serrage d’assemblages vissés.

Le système   traxx :

1 – Est conçu pour être employé sur site industriel

  • Portable : Poids: 3Kg, Batterie : 5 h
  • Robuste : IP64, résistant aux chocs
  • Ergonomique : Écran tactile, interface intuitive

2 – Est performant sur toutes les vis/ tiges

  • Vis : vis brutes / non rectifiées
  • Longueur : 5 mm à 14 m
  • Diamètre : 3mm à 300mm

3 – Fournit des mesures en tension avec une précision pouvant atteindre 1 %

  • La mesure est exprimée en kN
  • L’appareil effectue une correction de température sur les mesures
  • TRAXX est une méthode non-intrusive : la mesure ne modifie ni l’état ni la nature de l’assemblage

De plus l’appareil TRAXX-M2 est modulable, de nombreuses options sont disponibles et le développement de fonctions spécifiques est possible, à la demande. Aussi, le logiciel d’exploitation du TRAXX-M2 est en évolution permanente et fait fréquemment l’objet d’améliorations.

Vous souhaitez être informés des prix d’achat et de location de nos systèmes ?

> > > Demander un devis 

Dans quelles situations utiliser l’appareil TRAXX-M2 ?

AU MONTAGE

1. Maîtriser la tension installée entre vos pièces

Un assemblage vissé est rendu solidaire par une force de cohésion entre les pièces qui le composent. Cette force de cohésion équivaut à la tension insérée dans les vis qui relient l’assemblage. Le système TRAXX-M2 mesure cette tension de serrage indépendamment de l’outil utilisé pour serrer les boulons ( visseuse, clé dynamométrique ou tendeur hydraulique). Les utilisateurs des appareils TRAXX-M2 asservissent le serrage qu’ils effectuent à la mesure de la tension : durant le serrage, quelque soit l’outil utilisé pour serrer, il suivent l’évolution de la tension directement sur l’appareil TRAXX.

Maîtriser l'étanchéité de vos joints en appliquant une tension homogène entre les pièces à assembler

Étant donné qu’un joint sert à garantir l’étanchéité d’un assemblage, les vis de l’assemblage qui maintiennent la pression sur le joint peuvent aussi bien être le moyen d’obtenir une liaison étanche qu’être la cause d’une mauvaise étanchéité. Pourquoi ? Si la tension n’est pas répartie de façon homogène sur l’ensemble du joint alors l’étanchéité de la structure est compromise. Parce que les joints sont sensibles à la pression, l’application d’une tension homogène entre les pièces par une maîtrise efficace du serrage avec un système TRAXX permet de garantir une bonne étanchéité de l’assemblage.

EN CONCEPTION

3. Diminuer la durée de réalisation de vos prototypes

La mise au point d’un prototype monté avec un serrage au couple requiert un grand nombre d’essais-erreurs. Prenons pour exemple l’étude d’un nouveau joint de culasse. Son comportement dépend étroitement de la tension dans les goujons de culasse. Si vous serrez au couple, il est difficile de distinguer ce qui vient du serrage et ce qui vient du joint lui-même. Vous avez besoin de multiples essais-erreurs pour caractériser le comportement du joint en éliminant statistiquement les dispersions dues au serrage.

À contrario, si vous maîtrisez la tension de serrage, il est possible d’étudier le comportement du joint lui-même sans être gêné par les dispersions dues au serrage. Le contrôle et la maîtrise de la tension permettent de dissocier les deux variables : ainsi il reste une variable à étudier là ou il y en avait deux.

4. Optimiser le design de vos assemblages

En bureau d’études, les ingénieurs raisonnent en tension ( kN) lors de la conception d’assemblages vissés alors qu’au montage les opérateurs serrent au couple ( N.m). Cet écart conceptuel et opérationnel provoque une rupture dans le processus de développement et d’industrialisation des produits. Pour pallier à cette discontinuité les concepteurs doublent, par précaution, leurs marges de sécurité sur toutes les pièces qu’ils dessinent et les vis qu’ils prescrivent.

Les conséquences sont coûteuses :

– Les assemblages sont surdimensionnés et alourdis

– Le montage est donc plus difficile et plus long

– La maintenance et les coûts d’exploitations sont plus conséquents.

 

La maîtrise du serrage en tension permet de réduire ces facteurs car il rétablit une continuité entre les différents services : toutes les équipes raisonnent en tension.

–  En conception, le système TRAXX permet de tester la résistance des assemblages et d’observer leurs propriétés et leurs limites mécaniques. In fine, cela se traduit par un perfectionnement du design des pièces à assembler.

–  Au montage, l’utilisation du système TRAXX permet de contrôler que la tension installée entre les pièces est conforme à celle prescrite par les équipes en conception.

EN MAINTENANCE, SUIVI QUALITÉ ET SURVEILLANCE

5. Suivre les assemblages dans le temps

Aujourd’hui dans l’industrie la maintenance d’assemblages vissés consiste à démonter puis remonter la totalité des assemblages (c’est le cas des raffineries) ou une partie des installations (cela représentante pour l’éolien 20 % des assemblages vissés) chaque année. C’est un procédé lourd, répétitif et, disons-le, d’un autre temps.

Une deuxième méthode, la méthode du re-serrage au couple consiste à desserrer légèrement l’assemblage puis à le resserrer ensuite. Nous pouvons donc être amenés lors du resserrage à imposer au goujon une tension supérieure à celle qu’il subissait initialement et ainsi prendre le risque de dépasser la limite élastique du goujon et de le plastifier.

Quelque soit le cas de figure, la maintenance est sensiblement plus rapide et efficace lorsque l’on utilise un appareil de mesure de tension de serrage. Pourquoi ? Car il est inutile de dévisser les assemblages avec la méthode TRAXX. C’est une méthode non-intrusive qui permet de lire la tension présente entre deux pièces en posant simplement un capteur sur les vis de l’assemblage.

Ainsi avec les appareils TRAXX il est possible de suivre l’évolution de la tension présente dans les vis dans le temps (1 mois, 5 ans, 10 ans) . Par comparaison des données initiales de serrage avec les donnés à un temps t, lors du premier retour en maintenance par exemple, il est aisé de constater un desserrage ou un anomalie sur l’assemblage.

Dans ce cas l’appareil TRAXX-M2 est un outil de contrôle, de suivi et de surveillance des assemblages sur le long terme.

6. Vérifier la qualité de vos assemblages vissés par le contrôle de la tension installée par vos robots de serrage

Votre objectif est de savoir si vos visseuses produisent la tension de serrage que vous avez préalablement définie et si cette tension reste répétable dans le temps.

Avec les appareils TRAXX, vous pouvez :

Vérifier statistiquement que les réglages des visseuses couple/angle permettent d’obtenir des tensions maîtrisées.

Corriger les réglages pour obtenir des tensions de serrage « acceptables » en production.

C’est le cas de PSA par exemple.

EN EXPERTISE ET RÉSOLUTION DE PROBLÈME

7. Expertiser vos incidents de serrage par démontage contrôlé

Vous soupçonnez une perte de tension dans une ou plusieurs vis. Il vous suffit de mesurer la tension de serrage de la ou des vis suspectes avant de les démonter pour connaître la tension résiduelle. Il suffira de comparer cette tension avec la tension théoriquement attendue pour savoir s’il y a eu relâchement ou non et pour en connaître l’ampleur. À partir de là, il vous sera possible de commencer l’enquête pour déterminer les causes du desserrage.

La société TRAXX offre aussi une large gamme de service autour du serrage :
  • Prise en charge du montage d’un assemblage sur site
  • Suivi d’un assemblage dans le temps
  • Conseils et expertise en serrage
  • Formation à la méthode de mesure par ultrasons

Une question technique, un commentaire, une demande de prestation de serrage ?

Écrivez-nous !

Nous traitons votre demande dans l'heure !